05 décembre 2008

La Nuit de Saint Nicolas

- Frémissements de l'imagination -
Posté par Fugitive à 19:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 décembre 2008

"Le calme d'être éveillée"

Cette chanson de Björk, Vokuro, me trotte dans la tête depuis que la neige s'est mise à tomber ce matin. Et avec elle nos pas dans cette immensité que nos rêves redessinent.
Posté par Fugitive à 14:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 décembre 2008

Feu intime

Envers et contre la pluie
Posté par Fugitive à 09:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 novembre 2008

"Il eût suffi de presque rien (...)"

"Il eût suffi de presque rien, une inflexion, un geste, une transgression infime dans la convention du jour." Extrait du texte de François Emmanuel écrit pour le livre-disque Là-bas, un projet de l'Ensemble Nahandove autour du Sonnet 43 de William Shakespeare. (Esperluète Editions, 2006) - Merci à Jean-Pol Zanutel, violoncelliste -
Posté par Fugitive à 14:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 novembre 2008

La voie secrète...

... de soeuris des villes à soeuris des champs ! Joyeux anniversaire !
Posté par Fugitive à 16:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 novembre 2008

Fragments d'un pays de neige

Le Nord... "Rien qu'un moment du passé ? Beaucoup plus, peut-être ; quelque chose qui, commun à la fois au passé et au présent, est beaucoup plus essentiel qu'eux deux." (Merci à Marcel Proust pour m'avoir prêté ces mots extraits du Temps retrouvé)
Posté par Fugitive à 09:24 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

24 novembre 2008

Utopie routière

- transfigurations du voyage -
Posté par Fugitive à 09:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Merveille

Eternel retour des fabuleux premiers matins de neige
Posté par Fugitive à 09:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
21 novembre 2008

Décantation

"Les rideaux se gonflèrent comme par enchantement et les enfants aperçurent une drôle de fée qui regardait à travers le carreau." (des Fées, des Sorcières, des Lutins... et le Chat ! de Janet Deering) - Le temps d'oublier (en apparence) et de réinventer -
Posté par Fugitive à 17:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 novembre 2008

Le passé simple

"Ce matin-là, nous nous levâmes très tôt et nous partîmes dans la forêt où nous rencontrâmes la brume avant que la lune ne disparût." Quelle étrange langage, me disais-je alors ! J'avais 7 ans probablement, et ce livre qui parlait d'un petit garçon au Moyen-Âge dans une langue si bizarre me troublait beaucoup. Ma grand-mère me dit que le conteur utilisait le "passé simple"... Je regardai dans le dictionnaire à "passé" et n'y trouvai rien de satisfaisant... A "simple", en revanche, je compris... [Lire la suite]
Posté par Fugitive à 10:13 - - Commentaires [13] - Permalien [#]