22 janvier 2008

A rebours...

... à l'orée des autres vents, en ces contrées que soudain l'on survole, au-dessus des chemins que les arbres enracinent... Connaissez-vous ce film, Stand by me, de Rob Reiner (d'après une nouvelle de Stephen King) ? Chemin de fer symbolique, initiatique... Si celui-ci s'étiole, les herbes folles l'ensauvagent et, avec vitalité malgré le ciel plombé, l'habitent, le renouvellent. Le présent nous invente.
Posté par Fugitive à 15:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 janvier 2008

Les coursiers du secret

Un secret ? Quel secret ? Ecoutez le vent, les grands-mères au coin des rues et les enfants toujours sautillants... Peut-être en saisirez-vous un fragment !
Posté par Fugitive à 14:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 janvier 2008

Evasion

De la discontinuité se déploie une force incontrôlable. Les enchevêtrements la dessinent et le jour l'expose à l'oeil impatient d'en saisir les contours. Elle gravite, nerveuse, motrice.
Posté par Fugitive à 11:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 janvier 2008

Un petit noir entre deux gris

... et un sablé confectionné par mon chaperon ! - du tonus concentré -  A chacun, à chacune, bonne journée !
Posté par Fugitive à 14:09 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
15 janvier 2008

Alberto Giacometti

J'étais hier à Paris pour une courte journée, suffisamment longtemps pour errer dans les forêts humaines d'Alberto Giacometti au Centre Pompidou et m'y perdre intensément... Des êtres solitaires, fendant l'espace avec effarement, comme brusquement surgis du vide, se croisent et coexistent sans se toucher, conscients pourtant de la proximité de l'autre, à l'identité disponible mais hermétique. Leur équilibre tout entier semble venir de leur cou, tenir dans leur port de tête, droit, frontal, ouvert au réel tandis que leur regard... [Lire la suite]
Posté par Fugitive à 16:24 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
11 janvier 2008

Liquéfaction

"Il pleut ?" disiez-vous ?
Posté par Fugitive à 17:56 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

09 janvier 2008

Le convoyeur

Aujourd'hui le gris, ciel et pluie. La lumière est de ce côté des vitres, à l'intérieur et dans ce train peut-être qui n'en finit pas de poursuivre son voyage immobile, en partance toujours dans cette chambre où je m'éveille, m'endors et rêve.
Posté par Fugitive à 09:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 janvier 2008

Ancrages

- silences et musique du corps - A partir d'un fragment de la couverture de l'ouvrage L'Atelier d'Alberto Giacometti, catalogue de l'exposition du Centre Pompidou, une tentative de cheminement dans le dédale des signes.
Posté par Fugitive à 12:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 janvier 2008

Recréation

Rythmes libres, sauvages, pleins et déliés : ce qui se voit peut-il se comprendre, s'entendre, être écouté ?
Posté par Fugitive à 20:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
05 janvier 2008

Déliés

L'hiver décharne et, contre le vide, révèle la multiplicité du sens.
Posté par Fugitive à 11:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]