jeunes_filles2

Longtemps je me suis demandé pourquoi les jeunes filles de Renoir, toujours deux, la brune et la blonde au piano, dans la prairie, lisant ou dessinant... me touchaient tant. Cette toile surtout où, tandis que l'une crayonne, l'autre se concentre sur le dessin, oubliant la main qui, nonchalante, agrippe une branche pour presque entourer les épaules de l'amie, la soeur, absorbée dans son esquisse.  - Confiance et tendre connivence que je retrouve dans ces visages qui me sont proches et dont j'aime la lumière. -